Réunion de bilan de mandat à La Ferté-en-Ouche le 7 juillet 2016
INFORMATION > INVITATIONS




Tribune sur la procédure d'ouverture des écoles privées indépendantes, que j'ai co-signée avec 47 autres collègues députés.
INFORMATION > TRIBUNES




FIGAROVOX/TRIBUNE - La députée de la Vendée Véronique Besse et 47 autres députés de la droite et du centre* interpellent la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem.


Madame le Ministre,
 
Le 9 juin dernier vous annonciez votre intention de modifier la procédure d’ouverture des écoles privées indépendantes (sans contrat d’association avec l’Etat), en passant d’un régime de déclaration à un régime d’autorisation. Cette réforme serait adoptée par ordonnance, comme l’a prévu l’amendement du gouvernement, adopté la semaine dernière en commission, dans le cadre de la discussion du projet de loi « Egalité et citoyenneté ».

Avec cette réforme, vous entendez poursuivre la lutte contre la radicalisation. Un objectif louable et partagé par tous. Malheureusement, le moyen choisi n’est ni adéquat, ni souhaitable. Il semble évident, tout d’abord, qu’un prêcheur radical ou un djihadiste n'aille ni demander l’autorisation d’ouvrir une école, ni le crier sur tous les toits.

Par ailleurs, cette nouvelle procédure risque fort de décourager toutes les initiatives de création d’écoles. Si les écoles hors-contrat ne peuvent pas et ne doivent pas remplacer l’Education nationale, (elles ne représentent qu’à peine 60 000 élèves, sur les 8 millions d’élèves ayant l’obligation de scolarité), il n’en demeure pas moins qu’elles permettent de mettre en place des innovations pédagogiques qui participent à lutte contre les inégalités et contre le décrochage scolaire.

Nous pensons notamment à toutes les écoles Montessori ou Steiner, qui, par des méthodes pédagogiques qui ne peuvent être enseignées dans le cadre, forcément plus contraint, de l’Education nationale, permettent à de nombreux enfants de développer leur intelligence et leurs sens, à leur rythme, de façon différente. Nous pensons aux écoles régionales, ou aux écoles Espérance-Banlieues, installées dans des cités difficiles. Nous pensons également à toutes les écoles indépendantes qui garantissent un petit effectif, permettant aux enseignants d’offrir un accompagnement très personnalisé à chaque élève mais aussi à toutes celles qui perpétuent la tradition d’un enseignement rigoureux, digne descendant des écoles des hussards de la République.

Il ne faudrait donc pas que toutes ces écoles, toutes ces initiatives disparaissent ou soient considérablement ralenties, à cause d’une poignée d’écoles soupçonnées, souvent à raison, malheureusement, de radicalisme religieux. Les moyens judiciaires et administratifs de fermer ces écoles radicales existent déjà. Au gouvernement auquel vous participez de les utiliser

Plus généralement, la liberté de l’enseignement est un principe intangible, reconnu par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, ou encore par le Protocole additionnel à la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales. Il serait donc inacceptable que ces grands principes soient amendés ou mis à mal par ce projet.

La lutte contre la radicalisation, aussi essentielle soit-elle, ne doit pas servir de prétexte à la réouverture d’une guerre scolaire, qui serait irresponsable.

Nous vous prions d’agréer, Madame le Ministre, l’assurance de notre considération distinguée.




Visite à Valérie Pécresse
Publié le :Mardi 28 juin 2016
COMMUNICATION > A L'ASSEMBLEE NATIONALE


 
Visite ce mardi 28 juin, à Valérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France qui nous a présenté ses actions, ses orientations, ses engagements et sa stratégie au profit des habitants de la région. Moments d'échanges intéressants et fructueux. Bravo à Valérie, Présidente active au Conseil régional.




Réunion de bilan de mandat à Vimoutiers
Publié le :Lundi 26 juin 2016
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION










Réunion publique à Vimoutiers, le lundi 27 juin, où l'inquiétude liée à l'avenir des territoires est clairement exprimée par des élus locaux investis et des personnes soucieuses de la vitalité de tous les bassins de population. L'agriculture française, fortement impactée par de nombreuses crises depuis des mois, n'offre ni la visibilité économique nécessaire, ni les revenus suffisants pour de nombreuses fermes.




Inauguration de la Maison de services au public de Rémalard-en-Perche
Publié le :Lundi 27 juin 2016
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION















Inauguration de la Maison de services au public de Rémalard-en-Perche, ce lundi 27 juin. Un outil à la disposition des opérateurs pour une meilleure présence territoriale et une lisibilité accrue au service des habitants permet d'assurer sur un même lieu un regroupement d'entités.




Comice agricole cantonal de Tourouvre et Longny-au-Perche
Publié le :Dimanche 26 juin 2016
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION

 

Comice agricole cantonal de Tourouvre et Longny-au-Perche à Irai, le dimanche 26 juin. Une présentation d'animaux et de matériels est venue compléter les festivités organisées par le Comité des Fêtes. Belle réussite.

 




Inauguration de l'Aire de Camping-cars à Tourouvre-au-Perche
Publié le :Samedi 25 juin 2016
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION










Inauguration de l'Aire de Camping-cars de Tourouvre-au-Perche ce samedi 25 juin autour de Guy MONHEE Maire de Tourouvre-au-Perche, en présence de Pascal VION, Sous-Préfet, de Jean Claude LENOIR Sénateur et de nombreux élus. Belle réalisation dans ce village-étape.




Fête des Résidents de la Maison de Retraite d'Echauffour
Publié le :Samedi 25 juin 2016
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION



Un bon moment de convivialité à la Fête des Résidents de la Maison de Retraite d'Echauffour, ce samedi 15 juin.

 




50 ans de la MJC
Publié le :Samedi 25 juin 2016
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION



Fête des 50 ans de la Maison des Jeunes et de la Culture, à L'Aigle samedi 25 juin. Bon anniversaire !




Réunion de bilan de mandat à Gacé
Publié le :Vendredi 24 juin 2016
COMMUNICATION > EN CIRCONSCRIPTION



Réunion de bilan de mandat, ce vendredi 24 juin, à la salle Tahiti de Gacé. L'inquiétude demeure à la fois pour l'emploi et l'insertion des jeunes dans notre pays, mais également pour l'avenir de l'Europe.